Sels de nicotine : qu'est-ce que c'est ?

La nicotine utilisée dans les e-liquides est une forme de nicotine purifiée. Elle est aussi appelée nicotine-base. Cette nicotine a subi plusieurs traitements : traitement pour être extraite des plants de tabac puis épuration. «On laisse agir de la soude (une base) sur les feuilles de tabac pour obtenir de la nicotine-base» explique Jacques le Houezec, scientifique et tabacologue spécialiste de la nicotine. «Cette nicotine qui est utilisée pour les-e-liquides et les substituts nicotiniques a un PH autour de 8» précise-t-il.

Les sels de nicotine, eux, sont la forme de nicotine la plus proche de la nicotine naturelle. «On utilise une base, la nicotine-base (celle décrite ci-dessus) à laquelle on ajoute un acide, pour sortir les sels de nicotine » informe J. le Houezec. Cela retransforme la base en une solution plus acide. Les sels de nicotine ont un PH de 5-6, comparable à celui de la nicotine que l’on trouve dans la fumée de cigarettes blondes. 

Sels de nicotine versus nicotine : ce qui change pour les vapoteurs

Que ce soit pour les cigarettes électroniques ou les produits du tabac chauffé, les fabricants cherchent à atteindre le niveau de nicotine fourni par les cigarettes combustibles, qui restent le dispositif délivrant le mieux la nicotine. Une étude a montré que le produit du tabac chauffé IQOS délivrerait 30% de nicotine en moins qu’une cigarette blonde. Les cigarettes électroniques de 2ème et 3ème génération délivrent plus de nicotine que celles de 1ère génération mais elle n’est cependant pas délivrée aussi vite qu’avec une cigarette traditionnelle. En outre, il faut beaucoup plus de bouffées en vapotant qu’en fumant pour obtenir le même taux de nicotine dans le sang.

SEL DE NICOTINE

Vue
Sélectionnez les options